Bannière ANPER

Conduite Accompagnée et Conduite Supervisée

CONDUITE SUPERVISEE

La formation en conduite supervisée (conduite accompagnée) des véhicules de catégorie B peut se faire dès 18 ans

  • soit directement à l'issue de la formation initiale (obtention du code de la route),
  • soit après un échec à l'épreuve pratique de l'examen du permis de conduire.

Elle implique un kilométrage parcouru de  au 1000 km minimum.

Elle comprend:       

  • Un rendez-vous pédagogique préalable avec l’accompagnateur d’une durée minimale de 2 heures afin qu’il puisse assurer une continuité dans la formation.
  • Un suivi est assuré par l’école de conduite sous la forme d’un rendez-vous pédagogique obligatoire avec l'élève à l’issue des 1 000 km.

 


Réglementations particulières pour L'AAC et la CS

La vitesse est limitée :
- à 110 km/h sur les sections d'autoroute où la limite normale est fixée à 130 km/h,
- à 100 km/h sur les sections d'autoroute ainsi que les routes à deux chaussées séparées par un terre-plein central, limitées à 110 km/h,
- à 80 km/h sur les autres routes.
La conduite accompagnée est interdite en dehors du territoire national.
Le véhicule doit être équipé de deux rétroviseurs extérieurs latéraux, celui de droite étant réservé à l'accompagnateur.
Le macaron " Conduite Accompagnée " doit être apposer à l'arrière du véhicule.

AAC: Apprentissage anticipé à la Conduite, Conduite Accompagnée

Mise en place par l'Etat dans les années 90, la conduite accompagnée est aujourd'hui une formation incontournable pour les jeunes qui veulent acquérir leur permis. Cette approche pédagogique permet d'acquérir de l'expérience de conduite avant d'obtenir le permis de conduire (permis B).
La phase de conduite accompagnée se déroule sur au moins 3 000 kms pendant un an minimum.

  • Près de 20 % des jeunes suivent cette filière d'apprentissage.
  • Près de 90%  reçus du premier coup.

L'objectif est d'améliorer la sécurité routière et de diminuer le sur-risque des 18-25 ans.

Conditions d'accès :

Cette formation est ouverte aux personnes d'au moins 15 ans. Mais il n'y a pas de limite d'âge.
Donc après 18 ans vous pouvez quand même faire cette formation.

 

Avantages de la formation par AAC

Outre le fait d'avoir plus de chance d'avoir son permis du premier coup ( 80 %), le futur conducteur est mieux préparé à faire face aux dangers de la route.

Plus de situations sont rencontrées avant d'être seul au volant .
Pour les parents (qui sont souvent les accompagnateurs) la crainte de laisser son véhicule est moins grande puisqu'ils ont déjà vu leurs enfants conduire, et qui leurs ont eux même appris des choses.

Cet apprentissage se fait d'ailleurs parfois dans l'autre sens : l 'élève rectifie et reprendre les propres erreurs de l'accompagnateur (le code est souvent bien loin...) 

Une fois le permis en poche, les personnes ayant suivi la conduite accompagnée n'auront que 2 ans de permis probatoire contre 3 ans pour ceux ayant suivi la formation B traditionnelle.

Autre avantage, certaines assurances proposent des tarifs intéressants (pas de surprime en deuxième année par exemple). Il est important de se renseigner avant. Dans le cas d'assureurs ne jouant pas le jeu, faîtes jouer la concurrence : l'apprenti est un futur client .


Déroulement :

- L'âge de 15 ans minimum est obligatoire pour la formation conduite et pour enregistrer le dossier en préfecture. Il est possible de prendre des leçons de code avant la date anniversaire de 15 ans.

La formation initiale :

L'élève suit un enseignement théorique qui le prépare à l'examen appelé ETG (Epreuve Théorique Générale).

- Passage du code à partir de 15 ans et un mois (L'examen théorique reste valable cinq ans.)
 Il doit obligatoirement l'obtenir avant de pouvoir conduire seul avec l'accompagnateur. 

 Une fois le code obtenu (ETG), et lorsque l'auto-école vous juge prêt, après avoir fait vos 20 heures minimum obligatoire (hors évaluation) vous recevez l'attestation de fin de formation initiale.

La conduite accompagnée :
Pendant minimum un an vous devez conduire 3000 km avec un accompagnateur.
Ce dernier doit avoir au moins 25 ans et au moins 3 ans de permis.
Cette période est entrecoupée de deux rendez-vous pédagogiques (minimum) obligatoires.

Les rendez-vous pédagogiques (obligatoires) :
Ils se déroulent en présence de l'élève, d'un accompagnateur et du moniteur, et comportent deux parties.
En véhicule, l'apprenti conduit et le moniteur dresse un bilan. 

En salle, des thèmes relatifs à la sécurité routière sont abordés et traités avec le vécu de l'élève.

Ils ont pour but de vérifier la progression de l'élève et d'approfondir ses connaissances.

Le Passage du Permis

La présentation à l'épreuve pratique :
Il est possible de se présenter à l'examen du permis de conduire si vous remplissez les conditions suivantes :
- Avoir effectué un an de période de conduite accompagnée
- Etre âgé de 17 ans  et demi révolus.
En cas de réussite, l'auto-école délivre une attestation de fin de conduite accompagnée. Cette attestation doit être remise à l'assureur.

Afin d'entrer dans le cadre de la réglementation Européenne, l'examen de conduite est amené à être modifié sur la forme et le fond très prochainement.